Accueil ¦ Espace perso ¦ Espace pro ¦ Préférences ¦ Blog ¦ Webmail ¦ À propos
Software is like sex, it's better free.Linus Torvalds

Une saison bien sympathique en Alsace, c'est l'hiver. D'accord, il fait très froid, mais ce froid ne mord pas autant que le froid humide tel qu'on peut le subir à Paris.

Les photos qui suivent furent prises lors d'une balade pédestre au crépuscule, et d'une échapée matinale.

Au crépuscule.

Photographies prises le 21 décembre 2007.

La Lune se lève sur la plaine d'Alsace, depuis la position la plus
septentrionale que sa course peut atteindre à cette latitude. Au
dessous, la plaine est noyé dans un océan de pollution, couvrant la
plaine qu'on devine, et n'épargnant certainement pas le château
d'Isenbourg et Rouffach, en contre-bas du monument.

La Lune se lève sur la plaine d'Alsace, depuis la position la plus septentrionale que sa course peut atteindre à cette latitude. Au dessous, la plaine est noyé dans un océan de pollution, couvrant la plaine qu'on devine, et n'épargnant certainement pas le château d'Isenbourg et Rouffach, en contre-bas du monument.


De l'autre côté, le soleil poursuit sa fuite. Tentant de se cacher
derrière le Grand Ballon, il laisse la nuit la plus longue de l'année
sous l'empire de la Lune déjà bien haute.

De l'autre côté, le soleil poursuit sa fuite. Tentant de se cacher derrière le Grand Ballon, il laisse la nuit la plus longue de l'année sous l'empire de la Lune déjà bien haute.


À l'aube.

Photographies prises le 26 décembre 2007.



Au premier plan, les chardons pris dans le givre. Au second plan, la
forêt prisonnière de la même malédiction.

Au premier plan, les chardons pris dans le givre. Au second plan, la forêt prisonnière de la même malédiction.


Gros plan sur une branche, le givre l'ayant recouverte intégralement. En
effet, ce qui recouvre la campagne n'est pas de la neige, mais
uniquement du givre. Ces concrétions de glace se sont déposées les nuits
précédentes, à l'occasion de vents glacés, charriant les vapeurs d'eau de
l'activité humaine.

Gros plan sur une branche, le givre l'ayant recouverte intégralement. En effet, ce qui recouvre la campagne n'est pas de la neige, mais uniquement du givre. Ces concrétions de glace se sont déposées les nuits précédentes, à l'occasion de vents glacés, charriant les vapeurs d'eau de l'activité humaine.


Les collines, le vignoble aussi se reposent sous le gel mordant.

Les collines, le vignoble aussi se reposent sous le gel mordant.


La Lauch continue son chemin, comme si de rien n'était. Je n'ai pas
réussit à trouvé le moindre passage gelé malgré les températures
descendant jusqu'à -10 °C cette semaine.

La Lauch continue son chemin, comme si de rien n'était. Je n'ai pas réussit à trouvé le moindre passage gelé malgré les températures descendant jusqu'à -10 °C cette semaine.


Creative Commons License
Haut de la page